Category Archives: Revue de presse

09

Filière porcine : Stéphane Le Foll propose une stratégie de contractualisation et des caisses de sécurisation

Lors de sa conférence de presse du 23 septembre, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt, a annoncé la création de caisses de sécurisation dans le cadre d’une stratégie de contractualisation dans la filière porcine.

Autre information : cette stratégie de contractualisation est en cours d’étude avec la FNB pour la filière bovine, et pourrait être aussi étudiée avec la FNPL pour la filière lait.

A cette occasion, le Ministre a précisé qu’un appel à manifestation d’intérêt sera mis très prochainement en ligne via un questionnaire sur le site du ministère. Ce questionnaire s’adresse à l’ensemble des acteurs de la filière porcine pour recenser les attentes, identifier les freins et les leviers de mise en oeuvre… concernant la contractualisation. Cette enquête doit aboutir sur un guide des bonnes pratiques.

 

Inventer un modèle français

« Nous devons inventer notre modèle », en évitant l’intégration par l’aval comme en Espagne, ou par l’amont comme en Allemagne ou au Danemark. La filière porcine ne peut pas supporter une politique low cost qui « se résume au coût de la carcasse ». La contractualisation est un choix stratégique qui « sécurisera le producteur et limitera la volatilité ».

Les caisses de sécurisation bénéficieront de conditions fiscales favorables et « sont compatibles avec la législation actuelle pour des contrats tripartites entre producteurs, industriels et grande distribution ».

 

Manque de transparence de Bigard

Alors que le Ministre était en visite au Space à Rennes, le vendredi 18 septembre, le groupe Bigard  a annoncé qu’il se retirait du marché au cadran de Plérin (22) et achèterait à 1,32 € le kg. Le groupe argumente que les écarts de prix sont trop importants avec le marché allemands. Stéphane Le Foll réfute cet argument qu’il juge fallacieux alors que les prix sont remontés en Allemagne depuis trois semaines et que le cours de Plérin est passé de 1,40 € à 1,37 €.

De même, Stéphane Le Foll ne comprend pas la position de la Cooperl. Il leur demande plus de transparence pour construire sereinement l’avenir de la filière porcine. Il s’étonne que Bigard annonce des difficultés financières, alors que ce groupe ne publie pas ses chiffres.

 

Des réformes attendues pour Plérin

Mais les autres acteurs de la filière ne sont pas en reste pour les récriminations du Ministre. Il se dit être le premier désolé que les responsables du marché de Plérin n’aient toujours pas fait de propositions de réforme pour cet outil. Réforme demandée par Bigard et Cooperl entre autres… « Il faut que le marché de Plérin prenne en compte les évolutions vers la contractualisation ».

Enfin, le Ministre considère que « les groupements de producteurs ont un rôle proactif à jouer dans la nouvelle stratégie de contractualisation et ne doivent pas être focalisés sur une politique de low cost et de baisse des prix ».

 

A lire

Communiqué de presse

Contractualisation en filière porcine : note de synthèse du 23 septembre 2015

Lire la suite